L’Histoire de Sainte Maxime

Au VIème siècle avant JC les Phocéens ayant déjà noté sa situation exceptionnelle y avaient installé un Comptoir y recevant de nombreuses denrées telles que le vin, l’huile et les olives, ainsi que certains minerais.

Au IIème siècle avant JC la ville de « Calidianisi » devient naturellement une petite agglomération romaine.

Au VIIème siècle la ville appartient à la communauté des moines de l’abbaye de Lérins (de Cannes) qui la rebaptisent « Sainte Maxime », rapport au nom de la Sainte de leur ordre.

C’est au cours de ce même siècle que les Sarrasins envahissent le Golfe de Saint Tropez par la mer et prennent contrôle de la ville.

Il faut attendre près de 400 ans, pour qu’à la fin du Xème siècle, le compte Guillaume de Provence dit le Libérateur reconquiert la Provence et libère la ville des mains de ses envahisseurs.

À la suite de cette victoire, pour des raisons de sécurité, certains habitants quittent la Côte pour partir s’installer dans les hauteurs plus difficiles d’accès de Grimaud, Gassin, Gogolin, ceux de Sainte Maxime construisent le village du Vieux-Revest à 500m d’altitude derrière la Ste Maxime actuelle. La ville fortifiée du Vieux-Revest fut détruite en 1395 par des bandits, et ne subsistent aujourd’hui que ses anciens remparts et les vestiges de sa chapelle.

La ville côtière, détruite par les nombreuses invasions, est reconstruite au XIIIème siècle, et en 1520 les moines des Lérins érigent la Tour Seigneuriale Carrée, destinée aux actions de justice et au stockage des cannons, qui en association avec ceux de Saint Tropez assuraient la protection du Golfe.

C’est au XIXème siècle que la ville devient celle qu’elle est aujourd’hui, une station balnéaire reconnue. Elle fut fréquentée par de nombreux artistes peintres, poètes et écrivains, elle fait aujourd’hui encore partie des incontournables de la Côte d’Azur.

Découvrez Sainte Maxime, ses plages ses restaurants, ses boutiques et ses superbes villas avec vue sur Saint Tropez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *